Tom York la nouvelle sensation de l’image avec Senses

Publié: 29 juin 2014 dans musique
Tags:, , , , , ,

Image

Clips après clips Tom York bâtit son univers comme autant de pierres sur un édifice,rencontre exclusive avec l’artiste entouré du comédien Manuel Fernandez et de son réalisateur fétiche Jean Christophe Dieu.

-Tom bonjour et merci d’avoir accepté de vous prêter au jeu de l’interview,votre nouveau clip video vient de paraitre et c’est encore une réussite totale,jusqu’où irez vous?

T.Y: Bonjour et merci a vous,pour répondre a la question je dirais que je ne m’impose pas de limites,tout part d’une envie a chaque nouveau projet,apres certaines choses sont réalisables et d’autres non,j’ai aussi cette chance d’avoir une equipe fabuleuse qui sait décortiquer ce que j’ai en tete et lui donner vie ensuite.

-Jean Christophe,vous realisez de nouveau ce clip,comment en etes vous arrivé a faire des courts métrages dans la musique?

JCD: Je réalisais des vidéos pour l’anniversaire de mes amis et j’ai fait participer Paula Ajala King à l’un d’eux. Cela lui a plu et elle m’a présenté Tom peu avant la sortie d’I believe again. Ils cherchaient quelqu’un en urgence pour réaliser un clip, n’ayant plus de réalisateur. Tout devait se faire très vite et le défi m’intéressait. J’en ai parlé à Antoine Lhonoré Piquet, pour qui je venais de tourner et en qui j’avais confiance pour m’aider. Il était partant et c’est comme cela que je me suis retrouvé dans la cuisine d’Ajala.

-Manuel,vous etes la tete d’affiche de ce clip,entre victime puis bourreau,une préférence entre les deux?

MF: J’aime beaucoup jouer les deux… Il faut savoir qu’il a été question à un moment que Cédric ait mon rôle et moi le sien.

Mais j’ai une préférence pour jouer les bourreaux ! …

-Tom,depuis deux ans tout va très vite,on vous voit classé dans de nombreux charts mondiaux et meme la France vous a enfin ouvert les bras cette année avec le titre « Ouvre les yeux »,tout ceci ça ne parasite pas la création,vous n’avez pas envie de faire des choses plus communes maintenant que cela fonctionne?

T.Y: Certainement pas! je n’ai pas posé cet univers juste pour un buzz ou attirer l’attention,tout ceci fait partie de moi et je ne peux pas faire quelque chose qui ne me ressemble pas.Que je vende dix ou quinze millions de disques je ne changerais pas mon fusil d’épaule.

-Jean Christophe,entre Honor et Senses on ressent une différence tout en gardant le meme univers,n’avez vous pas peur d’être catalogué en tant que réalisateur « fantastique »?

JCD: Cela ne me dérangerait pas. J’aime tous les genres en cinéma et j’aimerais m’essayer à chacun d’eux. Donc même si j’étais catalogué, je pourrais toujours surprendre.

-Manuel,ce clip a été un gros travail de préparation pour vous?

M.F: Oui et non, je ne savais pas exactement comment j’allais “construire” le personnage mais cela c’est fait naturellement au final ( Il faut dire que Jean Christophe savais ce qu’il voulait ).

-Tom et Jean Christophe,comment se déroule les préparatifs de tels clips?

JCD: Tom me donne l’univers qu’il aimerait avoir, comme « Misery » pour « Senses ». Je cherche ensuite une idée qui s’en éloignerait, tout en restant dans l’atmosphère, car je ne veux en aucun cas copier une œuvre. J’en parle à Tom afin qu’il valide. J’écris le scénario, que l’envoi à Tom et Antoine. Ils me donnent leur feu vert, tant au niveau de l’histoire, que sur le côté technique et ensuite on commence à chercher, les comédiens, les lieux, etc, etc… Le plus dur est de trouver l’élément qui en fera une histoire originale, tout en rendant hommage.

T.Y: C’est exactement ça,Jean Christophe sait entrer dans ma tete (rires)

-Ce clip bouscule un peu les clichés gay,Manuel vous n’avez pas peur d’être catalogué avec ce rôle?

M.F: Non pas du tout, pour moi l’histoire du clip aurais pus arriver a un couple hétérosexuel,Elsa aurait pu être ma copine et Cedric mon meilleur ami obsessionnel,c’est également pour ça que j’ai accepté,il n’y a aucun cliché dans le scénario alors si je suis catalogué pour une apparition de 3mn dommage!

-Jean Christophe d’ou viennent les idées de base de ces vidéos?

JCD: L’univers de base vient de Tom, ensuite je crée en mélangeant mon imagination et mes références.

-Manuel comment etes vous arrivé sur ce projet et quel est votre meilleur souvenir ou une anecdote du tournage?

M.F: En fait je connais Jean Christophe depuis un moment, il recherchait un jeune comédien barbu “un peu hors milieu”,il a montré mon cv de comédien et je suis entré dans cette aventure.

Mon meilleur souvenir c’est que nous nous sommes toute suite très bien entendu avec Tom, Cédric et Elsa . C’était amusant de faire des photos « en mode amoureux » et cadre idyllique avec une personne que vous connaissez depuis a peine une heure,et de façon plus personnelle,la toute première minute,le premier « action! »

-Jean Christophe,les projets a venir?

JCD: Je repart en écriture cet été, pour un court métrage. Je reprends, peut être, la comédie à la rentrée. En fait, il y a beaucoup de projets et je n’y suis pas toujours réalisateur, mais le fait de changer de casquette est passionnant.

Senses,réalisé par Jean Christophe Dieu,avec Manuel Fernandez,Cedric Portella et Elsa Perusin et a découvrir d’urgence ici:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s